DÉDICACES

play_arrow
favorite
DE 09:00 à 11:59
10:22
GREEN RADIO LA RADIO ECO-CITOYENNE
10:19
Jungeli ft. Vegedream,... T’étais où ?
10:06
GREEN RADIO LA RADIO ECO-CITOYENNE
10:04
AYA NAKAMURA HYPE
10:03
GAZO FEAT TIAKOLA CARTIER
09:59
DADJU FEAT TAYC LE CONTRAT

La face cachée des mails

On ne le sait peut-être pas mais l’impact numérique est loin d’être nul pour l’environnement et en particulier l’impact de nos mails. La pollution numérique regroupe l’ensemble des actions numériques qui vont émettre des gaz à effet de serre (GES), elle est responsable de 4 % des émissions de GES soit plus que le domaine de l’aviation. La sobriété numérique devient donc une préoccupation majeure dans la lutte environnementale.

Alors comment limiter l’empreinte numérique de nos mails? Pour cela il est intéressant de prendre conscience dans un premier temps de l’empreinte numérique des mails afin d’identifier par la suite les solutions pour réduire leur impact sans pour autant nous couper de cet outil indispensable de nos jours.

En effet, nous utilisons les mails tous les jours autant au travail que pour le perso. Ils sont même devenus la norme aujourd’hui : les tickets de caisse sont envoyés par mail, les informations en entreprise passent par les mails etc.. Cependant le mail est loin d’avoir un impact neutre sur l’environnement, l’envoi d’un e-mail génère 0,3 gramme de CO₂. Cela peut paraître minime, sauf quand on sait qu’à l’échelle mondiale, ce sont près de 294 milliards de mails qui sont échangés tous les jours. En comparaison, pour les entreprises d’environ 100 salariés, les envois de mails sur une année représentent l’équivalent de 14 allers-retours entre Paris et New York en avion !

Il faut savoir que les mails ne polluent pas uniquement lorsqu’ils sont envoyés, ils polluent aussi (et surtout) lorsqu’ils sont stockés. Alors la première chose à faire pour réduire son impact est de trier sa boîte mail. Pour cela rien de plus facile, vous pouvez commencer par supprimer tous les spams (en s’assurant avant qu’aucun mail important ne se soit glissé par inadvertance), vider sa corbeille et supprimer également les vieux mails inutiles et en particulier ceux contenant des pièces jointes. Vous pouvez aussi vous désabonner des newsletter, une application a même été créée pour vous faciliter la tâche : CleanFox.

Une autre astuce très simple à mettre en place est de limiter les envoies de mail, en effet certains mails peuvent être remplacés par un simple SMS. Lorsque l'envoi du mail est impératif, pensez à réduire la liste des destinataires et utilisez une signature sobre. Par ailleurs, pour limiter l’impact des mails contenant des pièces jointes, vous pouvez passer par une bonne vieille méthode telle que la clef USB. Bien sûr cela n’est pas possible à chaque fois et vous pouvez passer par des liens hypertextes tels que Wetransfer, Filemail par exemple.

Enfin vous pouvez vous tourner vers un fournisseur de messagerie durable qui proposent un hébergement pour les mails écoresponsables ou qui participent à des financement de projets verts comme Lilo Mail, Ecomail, Posteo ou bien Newmanity.

Voilà vous avez désormais toutes les clefs en main pour réduire l’impact de vos mails. Bien sûr il n’est pas obligatoire de toutes les mettre en place mais rien que ces simples gestes peuvent déjà alléger votre empreinte numérique !

 

  • Astuces
  • Marion Bressot
  • 12/12/2023

0 commentaire
Soyez le premier à réagir !
Laissez un commentaire via le formulaire ci-dessous !

Laisser un commentaire