DÉDICACES

play_arrow
favorite
DE 09:00 à 11:59
09:26
DINOS MOINS D'EGO
09:21
GREEN RADIO LA RADIO ECO-CITOYENNE
09:18
SHAY FEAT NISKA SANS COEUR
09:15
NATALIE IMBRUGLIA Torn
09:08
GREEN RADIO LA RADIO ECO-CITOYENNE
09:06
NEW RADICALS You Get What You Give

CAPILLUM - Ils recyclent des cheveux pour les transformer en produits durables

Capillum, c’est une startup clermontoise qui a décidé d’exploiter tout le pouvoir de la fibre capillaire en transformant nos cheveux en produits durables. Tapis, boudins, voire médicaments naturels, notre chevelure a tout pour plaire !

Le cheveu a des vertus insoupçonnées. Trop souvent mis à la poubelle, celui-ci compterait pourtant de nombreux avantages. En plus d’être facilement compostables, les cheveux coupés pourraient même agir comme engrais naturel au jardin, et présenteraient d’incroyables capacités d’absorption. Clément Baldellou et James Taylor, fondateurs de Capillum, l’ont bien compris. Retour sur un projet innovant pour le moins insolite.

Près d’un million de personnes se font couper les cheveux chaque jour en France ! 

4 000 tonnes de cheveux seraient jetés à la poubelle chaque année en France. Et pourtant, nos cheveux sont recyclables de multiples façons. De nombreux Français l'ont appris quand un tanker japonais a fait naufrage au large de l'Ile Maurice, fin juillet, déversant 3 200 tonnes de fioul et 200 tonnes de diesel dans l'océan indien. Plusieurs appels aux dons de cheveux ont alors envahi la Toile ; les Mauriciens s'en servaient pour confectionner des boudins filtrant, limitant la progression de la marée noire. Et là n'est pas le seul bienfait du recyclage de nos crinières la preuve avec CAPILLUM.

4000 C’est le nombre de tonnes de déchets capillaires générées par les salons de coiffure chaque année en France ! 

 

Pour rejoindre le mouvement rendez-vous sur le site : https://www.capillum.fr/

 

source : https://www.capillum.fr/

  • Actualités
  • Alan
  • 25/04/2022

0 commentaire
Soyez le premier à réagir !
Laissez un commentaire via le formulaire ci-dessous !

Laisser un commentaire